Arrête de te plaindre et décide d’être heureux !

Arrête de te plaindre et décide d’être heureux !

Poses-toi les bonnes questions

Combien de fois souris-tu chaque jour ? 

Te plaints-tu souvent de ce qu’il t’arrive ? 

As-tu tendance à penser que c’est la faute des autres ou d’un facteur extérieur ? 

T’estimes-tu heureux ? 

Pourquoi des personnes rencontrant des situations de vie pénibles semblent plus heureuses que moi ? 

Ces questions sont importantes non ? 

Bien voici les principes fondamentaux si tu souhaites améliorer ta qualité de vie et par conséquent celle de tes proches.

Dépose le négatif sur papier

Cet exercice peut paraitre pénible pour certaines personnes mais c’est un exercice des plus efficaces pour démarrer. 

Réfléchis aux facteurs qui affectent ton bien-être et écris-les sur une feuille. Je parle là de tout ce que tu n’aimes pas dans ta vie. Organise-les de façon à aborder toutes les sphères de vie (personnel, professionnel, financier, social, santé…). Liste tout ce qui te passe par la tête. Ce travail peut prendre plusieurs jours. Il est impossible de penser à tout lorsque l’on démarre ce travail. Prends quelques minutes chaque jour pour dresser cette liste de la façon la plus exhaustive possible. Avant de poursuivre la suite de l’exercice, il va falloir travailler le regard que tu portes sur la vie.

Quel regard portes-tu sur la vie ?

Cette question est déterminante car le regard que tu portes sur la vie conditionne les efforts que tu seras prêt à mettre en oeuvre pour te sentir mieux. 

Tu ne pourras pas avancer si tes actions ne s’accompagnent pas de la bonne émotion. Autrement dit, si tu restes convaincu(e) que la vie est nulle et que ça ne changera pas, tes actions resteront stériles. Il faut donc absolument que tu sois habité(e) par la volonté profonde de changer ta situation. Quand bien-même tu ne sais pas encore par quoi commencer ni comment procéder.

Tu es 100 % responsable 

Cette notion n’est pas facile à intégrer. Et pourtant c’est la base de ton changement. Tu peux rejeter la faute sur les autres, sur les événements…mais en réalité, tout dépend de toi. Tu es responsable à 100% de ce que tu es et de ce que tu seras. Et je vais même aller plus loin, tu es à 100% responsable de ce qu’il t’arrive. Je vois d’ici certaines désapprobations…mais c’est comme ça ! Effectivement, certaines situations s’imposent à toi comme certaines maladies par exemple…et encore, notre hygiène de vie y est très souvent pour quelque chose…mais c’est la façon dont tu réagiras à cette situation qui conditionnera ton bien-être. 

Accepte cet état de fait : tu es 100% responsable. Reconnaitre que l’on est responsable, c’est reprendre le pouvoir de changer les choses. Tu ne peux pas agir sur les autres, tu ne peux pas changer les événements…mais tu peux changer la façon dont tu vas réagir aux événements, aux personnes qui t’entourent. C’est simple à comprendre non ? Oui je sais, ce n’est pas forcément facile à intégrer…mais c’est la base ! Arrête de croire que ton bonheur dépend des personnes qui t’entourent et des situations que tu vas vivre. C’est faux ! En adoptant cette façon de penser, tu reprends le pouvoir de changer les choses ! 

Alors change ton état d’esprit, ta façon de penser et tu découvriras une toute autre réalité.

 

Change ton mindset (ton état d'esprit)

La vision 

Pour rester motivé durablement dans ce processus de changement, tu dois aller puiser au plus profond de toi une source de motivation si forte que le simple fait d’y repenser t’aidera à surmonter n’importe quel obstacle. 

Je te donne un exemple. Tu as le vertige depuis que tu es tout(e) petit(e). Tu te trouves en haut d’un immeuble et on te demande de surmonter ta peur en marchant sur une passerelle de 1m de large sans barrière pour atteindre l’immeuble d’en face. Vas-tu le faire ? Bien sûr que non. Parce que tu n’as aucune raison valable de le faire…

Maintenant, imaginons que ton enfant ou la personne qui t’est le plus cher au monde se trouve en danger sur l’immeuble d’en face…ta motivation sera cette fois-ci sans aucun doute plus forte que ton vertige…et tu traverseras la passerelles portée par cette source d’énergie positive et instinctive d’aller le secourir. 

Tu comprends l’idée ? Il te faut trouver la ou les raisons pour lesquelles tu souhaites par dessus tout être heureux. Ce travail nécessite de réfléchir aux valeurs que tu souhaites  défendre. C’est important d’aligner ce que tu fais et la façon dont tu le fais avec tes valeurs, tu ne crois pas ? Vous avez du mal à identifier une source de motivation suffisamment puissante ? Il y a des tas de questions que vous pouvez vous poser pour vous y aider…

Si tu avais un accident et que tu perdais l’usage de tous tes membres, qu’est-ce que tu regretterais le plus de ne pas avoir fait dans ta vie ?
Si tu avais le pouvoir de changer les choses, qu’aimerais-tu faire comme activité professionnelle ?
Dans quel état de santé te vois-tu dans 20 ans ? 
Quel éloge funèbre souhaiterais-tu que tes proches rédiges à ton égard ? Rédiger ta propre éloge funèbre est un très bon exercice pour imaginer la personne que tu souhaites devenir. Sans te soucier de qui tu es aujourd’hui, rédiges cette éloge en imaginant celle que tu souhaites être juste avant de quitter ce monde. Tu pourras ainsi identifier ce que tu dois changer pour y parvenir. 

Ces projections t’aideront à mettre le doigts sur ce qui te déplait dans ta vie actuelle…à identifier les émotions que tu pourrais ressentir si tu parvenais à améliorer ce qui affecte ton bien-être.

Tu as très peu de relations sociales parce que tu es très réservé(e) ? Quelles émotions te procurerait le fait de ne plus être timide, d’aller vers les gens facilement et de développer quotidiennement des relations sociales harmonieuses ? Imagine-toi être cette personne…ressens le bien-être que cela te procurerait…ne serait-ce pas génial ? En quoi cela changerait ta vie ? 

Tu te prends la tête pour la moindre situation ? Tu stresses dès que ton conjoint(e) sort avec des ami(e)s sans toi ? Jalousie, envie, paresse, colère, égo, orgueil…tous ces sentiments affectent ton bien-être. Et ils n’apparaissent pas à cause de ton entourage ou de ton environnement mais bien à cause de toi, de tes peurs, de tes craintes, de tes croyances. Ne subis pas plus longtemps tout ça ! Tu as le pouvoir de changer dès que tu auras trouvé ta vision, ta source de motivation, ton projet de vie…

Exemple : si tu es jaloux, c’est parce que tu as peur de perdre ton/ta conjoint(e)…pris sous cet angle, ça part d’un bon sentiment finalement – LOL. Tu as peur qu’il/elle aille voir ailleurs ? Mais pourquoi le ferait-il/elle ? On touche là à l’estime de soi, à la confiance en soi…tu dois avoir des raisons de penser que tu n’es pas assez bien pour elle/lui…? Toutes ces mauvaises émotions te conduisent à bâtir ta propre perception de la réalité… Mais penses-tu réellement que ta relation durera dans de telles conditions ? Tu souhaites rester auprès de ton/ta conjoint(e), on est d’accord ? Alors pense plutôt à ce qui l’a séduit(e) lors de votre rencontre. Quels comportements dois-tu adopter pour entretenir votre relation ? De quoi ton/ta conjoint(e) a-t-il/elle besoin pour s’épanouir ? Que ressentirais-tu si tu n’éprouvais plus ces sentiments de jalousie, de colère, de peur ?  Tu te sentirais plus léger…plus heureux…agréable comme sensation non ? Dans une telle situation, l’amour que tu lui portes et l’envie viscérale de vivre à ses côtés devraient t’aider à mettre en place tous les changements nécessaires à ton bien-être. Je ne te le cache pas, ça passera par des moments difficiles pendant lesquels tu devras sortir de ta zone de confort, te faire violence…mais il te suffira de penser à POURQUOI tu le fais pour maintenir ton processus de changement dans le temps. Ton objectif est de modifier tes schémas de pensées pour te sentir mieux. 

Je pourrais te citer des tas d’exemples dans la vie professionnelle, dans tes relations sociales…le principe reste le même. Il faut que ta source de motivation devienne un désir ardent que tu vas nourrir chaque jour de façon à le renforcer et l’ancrer en toi. 

Les clés pour devenir plus heureux

Remplace ce que tu ne veux plus par ce que tu désires

Reprenons l’exercice initié plus haut. Tu as commencé à déposer sur papier ce que tu n’aime plus, ce que tu ne veux plus. Bien maintenant, pour chaque élément noté, tu inscrits dans la colonne en face ce par quoi tu souhaites le remplacer.

Par exemple : 
« Je ne veux plus que les gens profitent de ma gentillesse. » ==> « je souhaite m’entourer de personnes positives et bienveillantes ».

Agis ainsi pour chaque élément. Nous reprendrons cet exercice plus tard.

Les croyances

Nous développons toutes et tous des croyances au fil de notre vie de par notre éducation, nos expériences…mais ces croyances s’ancrent avec le temps comme des vérités dans notre esprit. « Les patrons s’en mettent plein les poches… », « Quand on a plus de 45 ans, il devient impossible de retrouver un emploi », « Je n’ai pas fait d’études, il est inconcevable que je trouve un emploi bien rémunéré… », Toutes ces croyances sont fausses et pourtant, il arrive qu’elles soient ancrées comme vérité dans le subconscient. Elles conditionnent notre façon de penser, nos comportements…une pensée négative ne peut engendrer un acte positif…

Au démarrage de tout processus de changement, il faut donc apprendre à remettre en question toutes ses croyances limitantes. Je vous invite à lire les deux articles que j’ai rédigé à ce sujet : Article 1Article 2.

Les principes fondamentaux pour vivre heureux

 

Il s’agit là du code de conduite du bien-être. Voici 4 principes fondamentaux pour favoriser un état d’esprit positif, améliorer tes relations sociales et te sentir mieux.

Principe n°1 : Que ta parole soit impeccable. 

Principe n°2 : Quoiqu’il arrive, n’en fais pas une affaire personnelle.

Principe n°3 : Ne fais pas de supposition.

Principe n°4 : Fais de ton mieux.

Je t’invite à lire l’article que j’ai rédigé à ce sujet pour plus de détail.

La Loi de l’attraction

A partir du moment où vous accordez de l’attention à quelque chose, de l’énergie, de l’intérêt, vous l’ATTIREZ ! Que ce soit positif ou négatif d’ailleurs…La loi de l’attraction vous permet de provoquer ce que chacun appelle communément le destin, la chance, le hasard.
Mais en réalité, tu ne fais que développer un environnement favorable ou défavorable…
Exemple : tu es invité à une soirée, tu n’as absolument pas envie d’y aller car tu es persuadé que ce sera totalement nul et que les gens n’y seront pas intéressants. Cette croyance va conditionner ton comportement et ta façon d’être. Visage fermé, peu voir pas enthousiaste, bras croisés à attendre la fin…et tu diras après « ha tu vois, j’en étais sûr, c’était nul ! »
Bien entendu ! Les personnes présentes ont vu en toi quelqu’un de fermé, peut-être même de mauvaise humeur, aigri…bref aucune sympathie…as-tu envie d’aller vers quelqu’un qui fait la tête…? non ! Et quand bien-même tu fais semblant de t’intéresser, les émotions qui accompagnent tes actes te trahissent…
En revanche, si avant de te rendre à cette soirée, tu avais balayé toutes tes croyances en réalisant que rien ne te permettait de penser de telles choses, en réfléchissant à tout ce que ce genre d’événement pourrait t’apporter…tu y serais allé avec la bonne énergie, tu te serais montré(e) ouvert(e)…et tu aurais donc attiré plus de personnes vers toi…c’est méta-physique !

Et c’est comme ça pour tout ! Pour illustrer mes propos, c’est comme si tu vibrais des ondes…et tu vas te brancher sur la fréquence des personnes qui vibrent les mêmes ondes que toi. Autrement dit, si tu est négatif, tu attireras des gens négatifs…et si tu es positif, tu attireras des gens positifs…

Je t’invite à lire l’article que j’ai rédigé sur la loi de l’attraction pour aller plus loin…

Rédige tes auto-instructions

Tous nos actes, nos comportements, nos décisions sont régis pas des instructions…ces instructions s’appuient sur tes croyances, ton vécu…et s’ils sont négatifs, tu imagines bien que tes instructions ne seront pas positives…
Une fois tout le travail précédemment cité établi, tu dois donc rédiger tes propres auto-instructions. 

Mais avant cela, reprends la feuille sur laquelle tu as noté ce que tu n’aimais plus dans ta vie, ce que tu ne souhaitais plus. Tu as indiqué face à chaque élément ce par quoi tu souhaitais le remplacer. Explique quel est l’intérêt de ce changement. En quoi cela va changer ta vie. Rappelle toi que dans tout processus de changement, une action sera bénéfique qu’à partir du moment ou elle est accompagnée de la bonne émotion. C’est ce que tu fais en réalisant cette réflexion. Tu puises en toi l’émotion que tu vas rattacher au résultat visé par cette démarche.

Tu peux à présent pour chacun de ces éléments rédiger une auto-instruction. L’objectif sera de la répéter régulièrement de façon à l’ancrer dans ton subconscient comme une vérité absolue. 

L’auto-instruction doit reprendre ce que tu souhaites, ce que ça va changer dans ta vie et ce que tu es prêt(e) à mettre en oeuvre pour y parvenir. Tu dois en suite répéter à haute voix cette auto-instruction 3 fois par jour pendant à minima 21 jours. C’est le temps nécessaire pour reprogrammer ton cerveau. Le fait de te répéter cette instruction va s’ancrer en toi comme une vérité et ton comportement, ta façon d’être, ton attitudes, les décisions que tu prendras seront systématiquement favorables à ton changement. 

 

Cet exercice n’est pas facile à réaliser seul. Tant dans la rédaction que dans la mise en pratique. L’intervention d’un tiers permet de clarifier et faciliter le processus. 

 

Le changement t'appartient !

Tout ce que vous venez de lire s’appuie sur des travaux de recherches appliqués sur des millions de personnes. Ces méthodes s’appuient sur la psychologie cognitive, les neurosciences et bien d’autres disciplines. Ce sont des méthodes éprouvées que de nombreuses personnes appliquent. Et elles marchent parfaitement.

C’est l’intention de départ qui compte. As-tu l’intention de changer. POURQUOI ? Ton pourquoi est le meilleur moyen d’entretenir ta motivation durablement. S’il n’est pas clairement défini, toutes les actions que tu mettras en oeuvre n’auront pas la même portée. 

Ta vie ne te satisfait pas ? Tu as identifié des facteurs qui affectent considérablement ton bien-être ? Je t’invite à me contacter pour échanger à ce sujet. Accepter d’être appuyé dans ta démarche est la meilleure décision que tu peux prendre pour démarrer ce processus.

J’espère que cet article t’aidera à t’inscrire dans une démarche de mieux-être.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *