C’est la méthode pour rédiger un bon CV !

C’est la méthode pour rédiger un bon CV !

Tout d'abord, c'est quoi un bon CV ?

Combien de fois avez-vous déjà retouché votre CV ? 

Il vous est peut-être déjà arrivé de refaire votre CV, puis de le présenter à un conseiller Pôle emploi qui vous suggère quelques modifications. Vous êtes ensuite orienté(e) chez un de leurs partenaires (Apec ou agence pour l’emploi) qui à son tour vous propose de le modifier…ensuite un ami bienveillant y ajoute son grain de sel…et vous vivez cette situation à plusieurs reprises tout au long de votre parcours professionnel…c’est agaçant non ? 

A chacun son idée ! 

Chacun a son idée sur la façon de faire un CV et il existe autant de façon que d’individus sur cette terre…plutôt classique, novateur, scolaire, coloré, créatif, avec photo, sans photo…

Pour ma part, voilà ce que j’en pense (hé oui j’ai moi aussi un avis sur le sujet que j’ai bâti après 15 années à conseiller plus de 10 000 candidats…).

Voici ce qu’est un bon CV selon moi 

Le bon CV est celui qui vous permet d’obtenir des rendez-vous ! C’est aussi simple que ça. Il m’arrive de recevoir des candidats qui me présentent un CV des plus classiques, voir même pas du tout attractif à mon gout…mais la première question que je leur pose systématiquement après avoir analysé leur stratégie de recherche d’emploi est : combien d’entretiens avez-vous obtenu avec ce CV ces 3 derniers mois. S’ils me répondent 10, je ne vois pas la pertinence de retoucher cet outil qui fonctionne. En revanche, s’ils me répondent aucun, je pars de ce constat pour justifier l’intérêt de travailler une nouvelle façon de faire.

La rédaction du CV est très difficile pour les raisons suivantes

– Cela nécessite des capacités de synthèse et d’organisation des informations. Mais également des compétences techniques pour mettre en forme ce contenu de façon attractive et lisible. 

– Chaque recruteur a ses propres attentes concernant cet outil et l’analyse à sa manière…il est donc difficile de plaire à tous. Certains apprécieront votre prise de risque avec un CV original là où d’autre l’observeront comme une faute rédhibitoire. 

Autrement dit, la tâche n’est pas facile à exécuter.

Devenez le Van Gogh du CV

Personnellement, j’aime comparer le CV à un tableau d’artiste ! 

Un peintre va créer sa toile de façon à ce que vos yeux se posent à un endroit précis sur le tableau. Puis il fera en sorte, grâce à un fil conducteur, de vous guider sur la toile pour en découvrir tous ses aspects. Pour y parvenir, il utilisera la lumière, le relief, les couleurs, la forme des objets….

Le point d’ancrage

L’endroit où les yeux du recruteur doivent se poser est le point d’ancrage de votre CV.  C’est l’information essentielle qu’ils doivent voir en premier ! En général, il s’agit de votre intitulé de poste. Ça peut paraitre bateau en le lisant comme ça mais il m’arrive très souvent d’observer que ce point d’ancrage est souvent le Nom du candidat. Et entre nous, que vous vous appeliez, Durant, Tartuffe ou Brichet, c’est pas ce qui va changer les choses…

Le point d’ancrage peut aussi être une information cruciale, essentielle pour le poste comme le nombre d’années d’expérience que vous avez sur un poste similaire par exemple.. Auquel cas vous pouvez tout à fait le placer judicieusement sous l’intitulé de poste.

Le fil conducteur

A présent, penchons nous sur l’intérêt de créer un fil conducteur sur votre CV…

Les personnes en charge de trier les candidatures reçues disposent de très peu de temps pour analyser votre CV. Il faut donc leur faciliter une lecture rapide. Et quoi de mieux que de mettre en relief, sous la lumière, les informations essentielles de votre profil. Et pour ce faire, vous devez jouer avec les polices de caractère, leur typologie, leur format. Attention cependant à ne pas tomber dans le travers du trop…restez dans la juste mesure. L’objectif est de guider les yeux du recruteur de façon à ce qu’il saisisse les informations essentielles en 10 secondes. En fonction de votre capacité à y parvenir, votre CV sera rejeté ou bien placé avec ceux à étudier avec plus d’attention. 

 

Les principes fondamentaux à respecter

Maintenant que vous avez saisi l’idée concernant la forme, attardons nous sur les principes fondamentaux à respecter. 

Adaptez votre CV à l’entreprise que vous ciblez

Il ne s’agit pas de tout chambouler. Mais d’ajouter l’information qui fera la différence. Imaginez la profession de vendeur. Le meilleur vendeur n’est pas celui qui connait toutes les techniques de vente mais celui qui a le mieux étudié son client et ses besoins. Donc renseignez vous sur l’entreprise que vous ciblez, essayez de déceler les besoins non formulés et faites la différences en les ajoutant sur votre CV. 

Communiquez simplement et efficacement

Le vocabulaire que vous employez doit être conforme aux langage du poste. Compte tenu du travail de synthèse que vous devez faire pour simplifier la lecture au recruteur, choisissez des mots riches de sens, percutants et techniques si le poste s’y prête ! Evitez les phrases bateau « je suis motivé » et optez plutôt pour une démarche plus dynamique avec des verbes d’actions « je souhaite développer…. »
 
Vous souhaitez que le recruteur voit tout votre potentiel ? Supprimez toutes les informations qui encombrent votre CV inutilement. Ne marquez jamais CV en haut du document, évitez les superlatifs, évitez les phrases, effacez le détail des expériences professionnelles lointaines qui n’apportent rien pour le poste que vous visez, de même pour les formations (il est rare que le BEPC soit une information utile pour un recruteur). En résumé, pour chaque mot inscrit, posez-vous cette question : en quoi est-il utile ? 
 

Des chiffres tant que possible

Vos résultats comptent. Tant que possible, datez précisément, présentez vos résultats, valorisez grâce à des indicateurs chiffrés vos réalisations. 
 

Les loisirs ? 

Oui pourquoi pas s’ils valorisent un aspect de votre personnalité au service du poste visé ou des capacités/compétences développées. Mais attention, il ne faut pas les ajouter au détriment d’informations professionnelles essentielles. 
 

Le grand débat de la photo 

Oui, ajoutez votre photo si elle vous valorise ! La photo d’identité traditionnelle est rarement sympa…optez plutôt pour une photo plus dynamique prise au naturel qui reflette l’image que vous renvoyez au quotidien. Si vous n’y parvenez pas, ne mettez pas de photo. 
 

Attention à votre adresse email

Là encore, il s’agit d’un détail mais vous risquez d’induire en erreur le recruteur si vous n’y faites pas attention… Pensez-vous réellement que coquinette_79@gmail.com soit une adresse appropriée ? Simplifiez les recherches des recruteurs en privilégiant une adresse comportant votre prénom et votre nom. 
 
 

Affutez votre CV mais n'oubliez pas qu'il s'agit là que d'un outil parmi d'autres...

Votre CV est un outil marketing essentiel qu’il faut bien entendu travailler avec le plus grand soin. 

Mais votre réussite repose sur une stratégie globale de recherche de poste ne laissant rien au hasard. Recherche d’informations en amont de vos candidatures, prise de contact pour identifier les besoins non formulés, Cv, Lettre de motivation, relances, entretiens d’embauche….rien ne doit être négligé.

J’espère que cet article vous aidera dans vos démarches. N’hésitez pas à commenter, liker, partager 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *